14/04/2015

Michel Collon: Conférence débat à Lausanne !

USA, guerres, terrorisme et médiamensonges.

Conférence débat exceptionnelle de Michel Collon sur les sujets du Djihadisme, de l'attentat de Charlie hebdo, et des événements aux moyen orient.

Le 5 mai 2015

19h00

Salle du Grand conseil Vaudois. Place de la Riponne 10. Lausanne

Entrée gratuite.

 Michel Collon Lausanne.jpg

 




































Quels liens entre l'attentat horrible de Charlie Hebdo et les événements du Moyen-Orient : Irak occupé, Syrie en guerre, chaos en Libye, doubles interventions militaires saoudiennes au Yémen et à Bahreïn, escalade Israël-Palestine, ascension dite « incompréhensible » de Daesh ?
 


Michel Collon enquête sur le phénomène des « eurojihadistes » et sur les dessous du terrorisme dit « islamiste ». Mais aussi sur le malaise de la société française et occidentale. Comment empêcher ces départs vers la Syrie et ces atrocités ? Quel rôle peuvent jouer l’école, l’information et le débat démocratique ? Pourquoi deux parties de la population s’informent-elles de façon complètement différente, ne croient plus aux mêmes infos et ne se parlent jamais ? Que recouvre le terme fourre-tout « islamisme » ? Le Moyen-Orient peut-il échapper à la guerre permanente et au chaos ?

Michel Collon publie le premier livre analysant l’attentat à Charlie Hebdo et ses liens avec le Moyen-Orient. Il propose un débat large, respectueux et sans tabous. Pour surmonter le dangereux fossé entre « Charlie » et « pas Charlie ».

Qu’est-ce qui pousse de jeunes Français à commettre un tel massacre ? Pourquoi une partie de la population ne se reconnaît pas dans le slogan « Je suis Charlie » ? Michel Collon répond à ces questions en revenant sur les causes profondes des attentats : la guerre là-bas, l’humiliation ici et, entre les deux, un eurojihadisme très organisé.

Je suis ou je ne suis pas Charlie ? : 12 questions pour débattre

1. Jihadistes : la France innocente ?
2. Arabie Saoudite et Qatar financent le terrorisme ?
3. Les Etats-Unis ont-ils armé ces terroristes ?
4. Eurojihadistes en Syrie : Opération Ben Laden bis ?
5. L’antisémitisme se répand : à cause d’Israël ?
6. Islamisme et islamophobie : musulmans suspects ?
7. La France, c’est la liberté de la presse ? 
8. Fallait-il publier ces caricatures ?
9. Qui a rapproché Charlie de l’Otan et de BHL ?
10. La théorie du complot, un piège ?
11. Le 11 septembre français : quelles conséquences ?
12. Que faire ?

Michel Collon enquête sur les dessous du terrorisme dit « islamiste » et son pouvoir d’attraction en France et en Europe. Comment empêcher ces départs vers la Syrie et ces atrocités ? Surtout : que vaut notre information ? Le fossé entre « Charlie » et « pas Charlie » révèle des populations qui s’informent de façon complètement différente, ne croient plus aux mêmes infos et ne se parlent jamais. Les médias, l’école et le débat démocratique doivent s’interroger, les enjeux sont vitaux !

Séquence vidéo de Michel Collon et investig-action pour ouvrir le débat.

 https://youtu.be/kq5q17DDzJk


Débat conférence vivement recommandé.

Organisation: ADH Association de défense des droits de l'homme.

Page Facebook
https://www.facebook.com/events/1566743446941011/permalink/1567282096887146/



Laurent Leisi
 

06/04/2012

PRESS TV censurée, encore un média non aligné qui tombe

La chaîne Iranienne "PRESS TV" vient d'être interdite en Allemagne, après son interdiction en Janvier 2012 aux Royaume-Uni.

 

press tv censure.jpg

C’est par un simple courriel envoyé aux dirigeants de la Radio-Télévision de la République Islamique d’Iran (IRIB) que le Bureau de Régulation des Médias (BLM) basé à Munich a notifié l’interdiction de diffusion de la chaîne iranienne anglophone Press TV en Allemagne.

Cette fermeture fait suite à l’interdiction de Press TV en Grande-Bretagne par l’Ofcom, la haute autorité britannique de régulation de l’audiovisuel en janvier dernier.

Press TV s’est notamment fait remarquer auprès du grand public par sa couverture des mouvements de protestation Occupy, ainsi qu’en fournissant aux téléspectateurs un regard différent sur les offensives lancées contre la Libye ou la Syrie.

Dans cette affaire la décision n'a aucune origine judiciaire faisant suite a crimes ou délits mais se trouve être une simple décision administrative au caractère éminemment politique

Les interdictions administratives successives en Europe, au cours des six dernières années, de chaînes d’information libanaises, palestiniennes, libyennes, syriennes et iraniennes illustrent l’incapacité de l’Union européenne à répondre à la contradiction autrement que par la censure et la propagande, et son renoncement aux principes fondamentaux de la démocratie.

Ces interdictions administratives de télévisions du Proche-Orient visent à l’évidence à empêcher les citoyens européens de prendre connaissance d’un point de vue particulier sur les conflits de cette région.

En ce sens, elles contreviennent aux résolutions 381 et 819 de l’Assemblée générale des Nations Unies, lesquelles font obligations aux États membres de « supprimer les obstacles qui empêchent les peuples de procéder au libre-échange des informations et des idées, condition essentielle de la compréhension et de la paix internationale. »

Bien que je n'aie aucune sensibilité particulière à l'intention de ces médias, la censure instaurée et la dérive post-démocratique de l'europe m'éxaspère et m'inquiète au plus haut point.

Laurent Leisi

sources:

http://www.courrierinternational.com/breve/2012/01/25/pre...

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid...

http://www.voltairenet.org/Post-democratie-Press-TV-censure

15:05 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : syrie, liban, iran, press tv, ofcom, médias, communications | |  Facebook