18/03/2013

La France veut armer les terroristes en Syrie, les mêmes qu'elle combat au Mali...

LAURENT FABIUS, ministre des affaires étrangères du gouvernement Hollande, plus connu pour son triste et coupable rôle dans le scandale du sang contaminé qui a fait des milliers de victimes en France (rappelons le) et qui s'en sortira grâce à une justice, qui en cours de procédure, restreindra le champ d'application des poursuites incriminatoires. Les associations de victimes dépositaires de nombreuses plaintes a son encontre, dénonçant alors une amnistie sanitaire particulièrement cynique et scandaleuse.

Laurent Fabius donc, déclare la semaine dernière que la France, qui selon lui jouit d'une souveraineté implacable, va unilatéralement décider d'armer les rebelles "Syriens" (Remarquons au passage, que lorsque il s'agit de décisions européenne sur les OGM, sur les farines animales, ou bien d'autres sujets économiques controversés, les ministres socialistes français se réfugient "courageusement" derrière les décisions de l'UE, afin de s'absoudre de toute responsabilité nationale).

Le gouvernement socialiste français va donc armer ces fameux "rebelles" "Syrien" (Pour beaucoup, des combattants étrangers, provenant de Lybie, Jordanie, Arabie Saoudite, Pakistan) Des combattants Jihadistes, islamistes fanatiques et terroristes, membres d'Al Qaida et de l'ASL, qui ont démontré à de maintes reprises une sauvagerie effarante sans précédent.

Nous savons par ailleurs de source sûre que la France, a l'instar d'autres pays comme la Turquie, le Qatar, Israël, et même l'OTAN, ont fourni armements, explosifs, et appui logistique opérationnels depuis près de deux ans aux insurgés islamistes de l'ASL, c'est à dire depuis le début de ce conflit intérieur, ce qui rend ces pays coresponsables de la mort de 70'000 personnes et du déplacement de près d'un million de réfugiés.

Cette annonce française est donc une vaste fumisterie qui vise essentiellement à étendre et durcir le conflit, ce dernier ne se déroulant pas de façon satisfaisante pour l'axe impérialiste qui prédisait une chute de Bachar El Assad et le renversement du gouvernement bien plus tôt. Son agenda régional est donc perturbé et nécessite en l'occurence de nouvelles actions ! 

Paradoxalement d'ailleurs, la France va armer les mêmes terroristes qu'elle combat au Mali, parce qu'en définitive il s'agit des mêmes, les vases communiquant fonctionnants à merveille... 
Des témoins fiables ayant certifiés, il y a peu, que de nombreux combattants avaient quitté la Syrie afin d'aider leur frères au Mali, rapidement remplacés par d'autres combattants venant du Yémen, de Jordanie, et d'Afghanistan.
Il sera peut-être utile d'ajouter que les armes qui tuent actuellement des soldats français au Mali, proviennent pour beaucoup de Lybie et ont été fournie par l'OTAN et la France aux islamistes Lybiens, ce qui rend la situation particulièrement ubuesque...  

Islamistes

(Chacun aura compris dans quelle catégorie médiatique se classent les combattants Maliens...)

Bien plus grave encore, nous savons que des centaines, peut-être même des milliers d'enfants d'à peine 12 ans, sont entrainés et formés aux combats et aux actes terroristes par ces mêmes "rebelles" (combattants de l'ASL et d'Al Nusra) que le gouvernement socialiste Français encense et souhaite armer.

Enfants soldats Syrie

Indubitablement la France, et l'Angleterre (qui a fait la même annonce), se rendent ainsi complice d'actes terroristes, et de crimes contre l'humanité... 

Car en effet, il est évident que si l'un de ces pays livre des armes aux rebelles, ils finiront sans nul doute, comme c'est déjà le cas maintenant, dans les mains de ces nombreux enfants, qui seront également considérés, par les armateurs, comme des victimes collatérales...

L'image parle d'elle même, et je tiens à assurer qu’il en existe de très nombreuses autres, prises en Syrie par les "rebelles" eux-mêmes. Photos qui visiblement les rendent particulièrement fiers, ce qui nous permettra de savoir à quel point il s'agit d'individus abjects, sans âmes ni morale.  

Afin de poursuivre, pour bien comprendre l'indubitable engagement militaire de très nombreux enfants, il est essentiel de prendre connaissance de la conférence donnée a Genève le 01 mars 2013, simultanément à l'ONU et a la maison des associations, et organisée par "L'institut pour la paix, la justice, et les droits de l'homme".
Conférence qui met en lumière les interventions de Bahar Kimyongür (Ecrivain et militant aux droits de l'homme auprès de l'ONU) et Anastasia Popova (journaliste, et fille de journalistes). Relevons que Anastasia Popova et son équipe sont une des seule équipe journalistique qui a sillonné et vécu pendant plus de 7 mois sur les lignes de fronts des combats en Syrie. Témoignage capital et douloureux, elle-même nous avouera avoir perdu plus de 40 connaissances et amis durant ces 7 mois d'enquête.  

Le contenu de cette conférence est réellement bouleversant, il est essentiel a l'établissement d'une prise de conscience personnelle, et nécessaire au rétablissement des mensonges déversés par une presse et des journalistes qui ne savent que diffuser ou réécrire les dépêches partiales, tronquées, ou manipulées, des organismes d'état comme l'AFP !

Si vous n'avez pu vous rendre a cette conférence, si vous n'en aviez pas connaissance, ou si vous avez été intimidés en voulant vous y rendre, la voici complète, prenez le temps nécessaire à son visionnement.

Conférence Syrie Genève 01.03.13

Il sera utile d'ajouter que cette conférence à eu lieu à la maison des associations de Genève le 01 mars 2013, devant 120 auditeurs environ, la même a été donnée le 28 Février a l'ONU de Genève.
Lors de la conférence de la maison des associations de nombreuses personnes ont renoncés a s'y rendre du fait de l'intimidation et du blocage des accès par une trentaine d'individus masqués et cagoulés vociférant de nombreux slogans incompréhensible. S'auto proclamant par ailleurs d'un collectif antifasciste "Rage Genève" ... sic... nous constaterons avec une certaine amertume, que leur comportement s'apparente justement a ce qu'ils dénoncent ! 
"Intimidations... privation de la liberté d'expression... pression sur les organisateurs... Menaces... Chantages... etc."
N'est-ce pas Churchill qui disait il y a longtemps maintenant "Les antifascistes d'hier, seront les fascistes de demain"

syrie,france,laurent fabius,terrorisme,crimes contre l'humanité,enfants soldats,torture,gouvernement hollande,anastasia popova



Laurent Leisi

 

05/03/2012

SYRIE: 19 militaires français faits prisonniers

L’Armée nationale syrienne a fait prisonniers 18 agents français à Homs et un 19e à Azouz le 27 février !

Que font des militaires français, sans mandat, ni justification militaire d'aucunes sortes sur le sol Syrien, bravant ainsi toutes les réglementations internationales sur les conflits armés ?

Que font ces militaires français avec des islamistes révolutionnaires ? qui traquent et assassinent les chrétiens du seul fait de leur confession religieuse non musulmane, révolutionnaires qui sont par ailleurs officiellement soutenu par Al Qaïda.

Par ailleurs, si 19 militaires français ont été faits prisonniers, combien sont ils effectivement en opérations sur le sol Syrien, des dizaines, des centaines, des milliers ? Et depuis combien de temps ? Depuis le début de cette rébellion ? visiblement manipulée par des agents étrangers ! Quels sont leurs buts à terme en déstabilisant le gouvernement ASSAD ?

Qu'en est il des propos de Bachar al Assad qui déclare a qui veut l'entendre que les conflits locaux ne sont pas l'œuvre de manifestants, mais de brigades révolutionnaires armées, activement et militairement soutenues par des puissances étrangères !
Ces 19 militaires faits prisonniers tendraient ainsi à confirmer ces propos, ce qui est extrêmement grave a plusieurs égards ! Sans oublier que d'autres nations sont impliquées dans cette rébellion, la Turquie qui à déjà récupérés 49 prisonniers et en a perdu d'autres depuis, dont 4 capturé avec le français le 27 février.

D'une autre part, qu'en est il de l'omerta des médias occidentales et particulièrement françaises, sur ces éléments et cette ingérence militaire profondément gravissime. Le réseau voltaire aurait il raison de déclarer que la France a rétablit la censure militaire, comme lors du lointain conflit Algérien ?

Quoi qu'il en soit, le gouvernement Sarkozy devra rapidement informer et s'expliquez, non seulement sur la présence de militaires français en Syrie, mais également sur le manque de communication dû démocratiquement aux citoyens français !

Les médias se rendent également coupables, soit elles censurent en pleine connaissance de causes des informations gravissimes, soit elles ne font pas le travail que les citoyens sont en droit d'attendre d'elles.

A une époque ou les gouvernements et les médias perdent lentement mais sûrement la confiance des citoyens et auditeurs, ces faits confirment que nous avons pleinement raison de nous interroger, la remise en cause de l'information qui nous est vendue devient pertinente, celle ci étant de plus en plus sujette à caution !

Laurent Leisi

 

AFP_110329_49e00_syrie-manifestation_8.jpg

Sources:

http://www.voltairenet.org/La-France-retablit-la-censure

http://www.voltairenet.org/Un-19eme-agent-francais-arrete...

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

http://www.voltairenet.org/La-France-exfiltre-ses-agents

http://www.france-catholique.fr/NOUVELLES-DES-CHRETIENS-D...

http://www.alterinfo.net/Le-chef-de-la-mission-d-observat...

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/03/04/97001-201203...

Etc Etc ...

01:53 | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : syrie, france, rébellion, islamistes, al qaïda, assad | |  Facebook

01/02/2012

La France est elle encore une démocratie ?

 

 

La question peut en effet se poser !

Marine le pen a évian.jpg



Marine Le Pen qui représente, selon la plupart des sondages, entre 25 et 35 % des intentions de vote des français, pourrait se voir priver de candidature présidentielle.

En effet selon une condition réglementaire préalable au dépôt d'une candidature présidentielle, chaque candidat doit présenter 500 parrainages de maires, il se trouve que ces parrainages sont officialisés et le nom des signataires diffusés au public, ce qui en soit est déjà une atteinte au droit a l'anonymat et a la liberté de vote.

Marine Le Pen n'a a ce jour pas pu obtenir les 500 parrainages requis, Il est raisonnable de penser que les directions UMP socialiste, et vraisemblablement Nicolas Sarkozy, ont fait pression sur les maires UMPS pour qu'ils refusent systématiquement tout parrainage au Front National, les menaçant peut-être de sanctions futures ? Inutile de rappeler ici que Marine Le Pen est bien la seule qui soit une menace directe au bipartisme UMPS.

En l'occurrence nous pouvons nous interroger ?

La France, pays doté d'une constitution se voulant démocratique, représentante des droits de l'homme, privant 30% de ces citoyens de paroles, entamerait ainsi une dérive totalitaire et anti démocratique, situation que j'estime gravissime.

La patrie de Voltaire a qui on attribue la citation suivante: "Je ne partage pas vos idées mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous puissiez les exprimer" serait saisie d'un malaise profond à l'encontre de son pouvoir.  Quel serait la légitimité d'une nouvelle présidence alors qu'une grande partie de la population aurait été privée de ces droits fondamentaux !

Le système UMPS qui règne sans partage sur la France depuis des décennies, nous dévoilerait ainsi son vrai visage, et poserait les limites de ce qu'il estime politiquement acceptable.

La France deviendrait elle une nouvelle dictature de la pensée unique ?

 

Laurent Leisi

 

00:18 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : france, front national, marine le pen, elections présidentielles | |  Facebook