25/01/2012

Droit d'éligibilité des étrangers

 

 

Par 55 voix contre 12 la constituante valide le droit d'éligibilité des étrangers a Genève !

Une fois de plus nous assistons à un hold up de la gauche qui prend ainsi en otages les citoyens genevois, ceux-ci avaient pourtant clairement refusé cette possibilité lors d’un vote populaire.

Cette nouvelle gauche mondialiste souhaite nous imposer à tous son grand rêve ! Elle organise la déliquescence des états nations au profit d'une société globale, multiculturelle, apatride, et consommatrice, en ce dernier point elle obtient d'ailleurs le soutien indéfectible d'une partie ultra capitaliste de la droite qui poursuit le même rêve pour des raisons bien entendue différentes.

En l'état le MCG refusera cette nouvelle constitution, mais si elle devait finalement être acceptée, nous pouvons imaginer que le peuple genevois sera à nouveau soumis à la consultation, inutilement par ailleurs, celui-ci ayant clairement désapprouvé l'éligibilité des étrangers. Désagrément causé par cette nouvelle gauche qui c’est détournée d’un véritable socialisme et qui se dit qu’à force de taper sur le clou, il finira par entrer ! Preuve s’il en était qu'elle ne respecte pas la volonté des citoyens, des termes explicites existent par ailleurs pour définir ce type de comportement.

 

Laurent Leisi


Annexé: Le communiqué de presse du MCG

logo MCG.png

la future Constitution

Par 55 voix contre 12, la Constituante vient d’imposer l’éligibilité des étrangers contre la volonté du peuple et, de fait, d’enterrer le projet de Constitution.
Dès le début, le groupe MCG a annoncé qu’il s’opposerait au projet de Constitution si celui-ci contenait l’éligibilité des étrangers. En revanche, le Mouvement Citoyens Genevois milite pour une forte politique d’intégration et une naturalisation facilitée. Contrairement à ceux qui se battent pour des droits vides, nous avons prouvé que les personnes d’origine étrangère sont accueillies et promues dans des postes importants au sein de notre Mouvement. Nombre d’élus MCG sont d’origine étrangère, tout en défendant avec fierté leur citoyenneté genevoise et suisse, sans pour autant renier leurs racines.
Les électeurs genevois ont refusé il y a moins de 10 ans l’éligibilité des étrangers. Etablir cette disposition contestée revient à planter un nouveau clou dans le cercueil de la future Constitution. Le groupe MCG a beaucoup travaillé pour trouver des alternatives, dont la disposition transitoire ou le vote à choix sur ce point contesté. Une fois de plus, les règles obscures de la politiques des copains-coquins a permis au PLR, allié aux Verts et au PS, de renier les engagements pris.
Nous gardons toutefois l’espoir qu’en troisième lecture, le respect de la volonté du peuple l’emportera sur les calculs politiciens à court terme.

Eric Stauffer
Président du MCG

Patrick-E. Dimier
Chef du Groupe MCG à la Constituante