17/11/2015

Le déni des causes et des sources... L'obsession des effets.

Le déni des causes et des sources... L'obsession des effets.

Le syndrome de l'autruche, voilà de quoi est affublée notre classe politique et une bonne partie de notre peuple...
Par idéologie et dogme, les fossoyeurs d'état de notre cohésion sociale et collective vont vous imposer une dictature policière, une dictature de la surveillance, vous allez devoir sacrifier vos libertés individuelles, votre mode de vie, sur l'autel du multiculturalisme et de l'immigration, parce-que quoi qu'il se passe, vos élites ne remettront pas en cause le kaléidoscope tronqué et obtus de leur lecture, ils appliquent un dogme, celui-ci est bien supérieur à votre existence, ils vont préférer sacrifier vos vies plutôt que de remettre en question leur idéologie mortifère qui de manière inéluctable rendra encore possible bien d'autres 13 novembre.

Le système vous leurre et vous ment... Il vous impose une lecture monomaniaque du paradigme métapolitique, et tente de vous éloigner de toute lecture alternative et non conforme au dogme qu'il applique.

Autruche.jpg

Laurent Leisi

00:09 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : metapolitique, dictature, dermo-cratie, autruche, symptôme, cause, effet | |  Facebook

05/11/2015

Poutine et le club Valdaï: Le discours du siècle ?! Une année après...

Incroyable intervention de Poutine lors de la rencontre du club Valdaï...
Le choc des mots, sans fards, sans rictus, sans faux semblants, sans fausses notes.

Un discours qui claque comme une gifle dans l'esprit de la diplomatie, qui détonne, qui exclame avec verticalité le plus grand avertissement depuis la seconde guerre mondiale.

Que s'est il passé depuis une année, l'atlantisme a t'il rectifié sa ligne de conduite, sa propension à créer le chaos et la déstabilisation pour asseoir son pouvoir et sa sphère d'influence ? à l'évidence non.

L'ordonnancement du monde à bien changé, plus que jamais, le monde unipolaire, la pensée unique, le mondialisme forcené, sont mis en péril par la détermination de certains à ne pas sombrer dans l'urne mortuaire ou nous précipite l'impérialisme et le capitalisme marchand.

Plus que jamais nous sommes au bord de la rupture.

Poutine Valdaï.recardrée.jpg


Laurent Leisi