23/03/2013

Initiative de la marche blanche contre la pédophilie. Qui a voté contre ?

Pour seulement 3 voix le conseil national à adopté l'initiative de la marche blanche contre la pédophilie.
Initiative qui rappelons le à récolté plus de 110'000 signatures.

C'est heureux car l'intégrité de nos enfants ne se négocie pas, en aucune manière !

initiative,marche blanche,pédophilie,conseil national,élus,travail,enfants

                                                                                                                  Photo: Pascal Lauener - Reuters

Initiative soumise au vote du Conseil Fédéral le 21.03.2013

12.076 – Objet du Conseil fédéral

Pour que les pédophiles ne travaillent plus avec des enfants. Initiative populaire.


82 élus ont voté OUI à ce projet, 79 ont voté NON, et 14 se sont abstenus.

De très nombreux citoyens étant désireux de connaître l'identité des conseillers nationaux qui ont voté NON a cette initiative, et par souci de transparence des choix politiques et public de nos élus, j'en ai dressé la liste complète.

Voici donc les 79 conseillers nationaux qui ont voté NON a cette initiative. Les romands ont été souligné, leurs fiches signalétiques est en lien.


Aebischer Matthias                                                                         
Allemann Evi. Socialiste
Amarelle Cesla.Socialiste. Vaud
Aubert Josiane. Socialiste. Vaud
Badran Jacqueline. Socialiste
Bäumle Martin. Vert Libéraux
Bernasconi Maria. Socialiste. Genève
Bertschy Kathrin. Vert Libéraux
Birrer-Heimo Prisca. Socialiste
Böhni Thomas. Vert Libéraux
Bourgeois Jacques. PLR. Fribourg
Carobbio Guscetti Marina. Socialiste
Caroni Andrea. Liberal
Chevalley Isabelle. Vert Libéraux. Vaud
Chopard-Acklin Max. Socialiste
Derder Fathi. PLR. Vaud
Fehr Hans-Jürg. Socialiste
Fehr Jacqueline. Socialiste
Feri Yvonne. Socialiste
Fischer Roland. Vert Libéraux
Flach Beat Vert. Libéraux
Français Olivier. PLR. Vaud
Fridez Pierre-Alain. Socialiste
Friedl Claudia                                                               
Gasser Josias F. Vert Libéraux
Girod Bastien. Les Verts
Glättli Balthasar. Les Verts
Graf-Litscher Edith. Socialiste
Gross Andreas. Socialiste
Grossen Jürg. Vert Libéraux
Gysi Barbara. Socialiste
Hadorn Philipp. Socialiste
Hardegger Thomas. Socialiste
Heim Bea. Socialiste
Hodgers Antonio. Les Verts. Genève
Huber Gabi. Libéral
Jans Beat. Socialiste
John-Calame Francine. Les Verts. Neuchâtel
Jositsch Daniel. Socialiste
Kessler Margrit. Verts Libéraux
Leuenberger Ueli. Les Verts. Genève
Leutenegger Oberholzer Susanne. Socialiste
Maier Thomas. Verts Libéraux
Maire Jacques-André. Socialiste. Neuchâtel
Markwalder Christa. Libéral
Marra Ada. Socialiste. Vaud
Masshardt Nadine. Socialiste
Moser Tiana Angelina. Libéral
Müller Geri. Les Verts
Müller Philipp. Libéral
Naef Martin. Socialiste
Neirynck Jacques. PDC. Vaud
Nordmann Roger. Socialiste. Vaud
Nussbaumer Eric. Socialiste
Pardini Corrado. Socialiste
Pelli Fulvio. PLR
Reynard Mathias. Socialiste. Valais
Ribaux Alain. PLR. Neuchâtel
Rossini Stéphane. Socialiste. Valais
Rytz Regula. Les Verts
Schelbert Louis. Les Verts
Schenker Silvia. Socialiste
Schmid-Federer Barbara. Chrétien évangélique
Schneider Schüttel Ursula. Socialiste
Schwaab Jean Christophe. Socialiste. Vaud
Semadeni Silva. Socialiste
Sommaruga Carlo. Socialiste. Genève
Steiert Jean-François. Socialiste. Fribourg
Stolz Daniel. Libéral
Thorens Goumaz Adèle. Les Verts. Vaud
Tornare Manuel. Socialiste. Genève
Trede Aline. Les Verts
Tschäppät Alexander. Socialiste
Tschümperlin Andy. Socialiste
van Singer Christian. Les Verts. Vaud
Vischer Daniel. Les Verts
von Graffenried Alec. Les Verts
Voruz Eric. Socialiste. Vaud
Weibel Thomas       


Sources:     http://www.parlament.ch/f/wahlen-abstimmungen/abstimmungen-im-parlament/Pages/abstimmung-nr-alle.aspx

Objet 12.076    

Laurent Leisi                              

08:22 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (45) | Tags : initiative, marche blanche, pédophilie, conseil national, élus, travail, enfants | |  Facebook

18/03/2013

La France veut armer les terroristes en Syrie, les mêmes qu'elle combat au Mali...

LAURENT FABIUS, ministre des affaires étrangères du gouvernement Hollande, plus connu pour son triste et coupable rôle dans le scandale du sang contaminé qui a fait des milliers de victimes en France (rappelons le) et qui s'en sortira grâce à une justice, qui en cours de procédure, restreindra le champ d'application des poursuites incriminatoires. Les associations de victimes dépositaires de nombreuses plaintes a son encontre, dénonçant alors une amnistie sanitaire particulièrement cynique et scandaleuse.

Laurent Fabius donc, déclare la semaine dernière que la France, qui selon lui jouit d'une souveraineté implacable, va unilatéralement décider d'armer les rebelles "Syriens" (Remarquons au passage, que lorsque il s'agit de décisions européenne sur les OGM, sur les farines animales, ou bien d'autres sujets économiques controversés, les ministres socialistes français se réfugient "courageusement" derrière les décisions de l'UE, afin de s'absoudre de toute responsabilité nationale).

Le gouvernement socialiste français va donc armer ces fameux "rebelles" "Syrien" (Pour beaucoup, des combattants étrangers, provenant de Lybie, Jordanie, Arabie Saoudite, Pakistan) Des combattants Jihadistes, islamistes fanatiques et terroristes, membres d'Al Qaida et de l'ASL, qui ont démontré à de maintes reprises une sauvagerie effarante sans précédent.

Nous savons par ailleurs de source sûre que la France, a l'instar d'autres pays comme la Turquie, le Qatar, Israël, et même l'OTAN, ont fourni armements, explosifs, et appui logistique opérationnels depuis près de deux ans aux insurgés islamistes de l'ASL, c'est à dire depuis le début de ce conflit intérieur, ce qui rend ces pays coresponsables de la mort de 70'000 personnes et du déplacement de près d'un million de réfugiés.

Cette annonce française est donc une vaste fumisterie qui vise essentiellement à étendre et durcir le conflit, ce dernier ne se déroulant pas de façon satisfaisante pour l'axe impérialiste qui prédisait une chute de Bachar El Assad et le renversement du gouvernement bien plus tôt. Son agenda régional est donc perturbé et nécessite en l'occurence de nouvelles actions ! 

Paradoxalement d'ailleurs, la France va armer les mêmes terroristes qu'elle combat au Mali, parce qu'en définitive il s'agit des mêmes, les vases communiquant fonctionnants à merveille... 
Des témoins fiables ayant certifiés, il y a peu, que de nombreux combattants avaient quitté la Syrie afin d'aider leur frères au Mali, rapidement remplacés par d'autres combattants venant du Yémen, de Jordanie, et d'Afghanistan.
Il sera peut-être utile d'ajouter que les armes qui tuent actuellement des soldats français au Mali, proviennent pour beaucoup de Lybie et ont été fournie par l'OTAN et la France aux islamistes Lybiens, ce qui rend la situation particulièrement ubuesque...  

Islamistes

(Chacun aura compris dans quelle catégorie médiatique se classent les combattants Maliens...)

Bien plus grave encore, nous savons que des centaines, peut-être même des milliers d'enfants d'à peine 12 ans, sont entrainés et formés aux combats et aux actes terroristes par ces mêmes "rebelles" (combattants de l'ASL et d'Al Nusra) que le gouvernement socialiste Français encense et souhaite armer.

Enfants soldats Syrie

Indubitablement la France, et l'Angleterre (qui a fait la même annonce), se rendent ainsi complice d'actes terroristes, et de crimes contre l'humanité... 

Car en effet, il est évident que si l'un de ces pays livre des armes aux rebelles, ils finiront sans nul doute, comme c'est déjà le cas maintenant, dans les mains de ces nombreux enfants, qui seront également considérés, par les armateurs, comme des victimes collatérales...

L'image parle d'elle même, et je tiens à assurer qu’il en existe de très nombreuses autres, prises en Syrie par les "rebelles" eux-mêmes. Photos qui visiblement les rendent particulièrement fiers, ce qui nous permettra de savoir à quel point il s'agit d'individus abjects, sans âmes ni morale.  

Afin de poursuivre, pour bien comprendre l'indubitable engagement militaire de très nombreux enfants, il est essentiel de prendre connaissance de la conférence donnée a Genève le 01 mars 2013, simultanément à l'ONU et a la maison des associations, et organisée par "L'institut pour la paix, la justice, et les droits de l'homme".
Conférence qui met en lumière les interventions de Bahar Kimyongür (Ecrivain et militant aux droits de l'homme auprès de l'ONU) et Anastasia Popova (journaliste, et fille de journalistes). Relevons que Anastasia Popova et son équipe sont une des seule équipe journalistique qui a sillonné et vécu pendant plus de 7 mois sur les lignes de fronts des combats en Syrie. Témoignage capital et douloureux, elle-même nous avouera avoir perdu plus de 40 connaissances et amis durant ces 7 mois d'enquête.  

Le contenu de cette conférence est réellement bouleversant, il est essentiel a l'établissement d'une prise de conscience personnelle, et nécessaire au rétablissement des mensonges déversés par une presse et des journalistes qui ne savent que diffuser ou réécrire les dépêches partiales, tronquées, ou manipulées, des organismes d'état comme l'AFP !

Si vous n'avez pu vous rendre a cette conférence, si vous n'en aviez pas connaissance, ou si vous avez été intimidés en voulant vous y rendre, la voici complète, prenez le temps nécessaire à son visionnement.

Conférence Syrie Genève 01.03.13

Il sera utile d'ajouter que cette conférence à eu lieu à la maison des associations de Genève le 01 mars 2013, devant 120 auditeurs environ, la même a été donnée le 28 Février a l'ONU de Genève.
Lors de la conférence de la maison des associations de nombreuses personnes ont renoncés a s'y rendre du fait de l'intimidation et du blocage des accès par une trentaine d'individus masqués et cagoulés vociférant de nombreux slogans incompréhensible. S'auto proclamant par ailleurs d'un collectif antifasciste "Rage Genève" ... sic... nous constaterons avec une certaine amertume, que leur comportement s'apparente justement a ce qu'ils dénoncent ! 
"Intimidations... privation de la liberté d'expression... pression sur les organisateurs... Menaces... Chantages... etc."
N'est-ce pas Churchill qui disait il y a longtemps maintenant "Les antifascistes d'hier, seront les fascistes de demain"

syrie,france,laurent fabius,terrorisme,crimes contre l'humanité,enfants soldats,torture,gouvernement hollande,anastasia popova



Laurent Leisi