18/03/2013

La France veut armer les terroristes en Syrie, les mêmes qu'elle combat au Mali...

LAURENT FABIUS, ministre des affaires étrangères du gouvernement Hollande, plus connu pour son triste et coupable rôle dans le scandale du sang contaminé qui a fait des milliers de victimes en France (rappelons le) et qui s'en sortira grâce à une justice, qui en cours de procédure, restreindra le champ d'application des poursuites incriminatoires. Les associations de victimes dépositaires de nombreuses plaintes a son encontre, dénonçant alors une amnistie sanitaire particulièrement cynique et scandaleuse.

Laurent Fabius donc, déclare la semaine dernière que la France, qui selon lui jouit d'une souveraineté implacable, va unilatéralement décider d'armer les rebelles "Syriens" (Remarquons au passage, que lorsque il s'agit de décisions européenne sur les OGM, sur les farines animales, ou bien d'autres sujets économiques controversés, les ministres socialistes français se réfugient "courageusement" derrière les décisions de l'UE, afin de s'absoudre de toute responsabilité nationale).

Le gouvernement socialiste français va donc armer ces fameux "rebelles" "Syrien" (Pour beaucoup, des combattants étrangers, provenant de Lybie, Jordanie, Arabie Saoudite, Pakistan) Des combattants Jihadistes, islamistes fanatiques et terroristes, membres d'Al Qaida et de l'ASL, qui ont démontré à de maintes reprises une sauvagerie effarante sans précédent.

Nous savons par ailleurs de source sûre que la France, a l'instar d'autres pays comme la Turquie, le Qatar, Israël, et même l'OTAN, ont fourni armements, explosifs, et appui logistique opérationnels depuis près de deux ans aux insurgés islamistes de l'ASL, c'est à dire depuis le début de ce conflit intérieur, ce qui rend ces pays coresponsables de la mort de 70'000 personnes et du déplacement de près d'un million de réfugiés.

Cette annonce française est donc une vaste fumisterie qui vise essentiellement à étendre et durcir le conflit, ce dernier ne se déroulant pas de façon satisfaisante pour l'axe impérialiste qui prédisait une chute de Bachar El Assad et le renversement du gouvernement bien plus tôt. Son agenda régional est donc perturbé et nécessite en l'occurence de nouvelles actions ! 

Paradoxalement d'ailleurs, la France va armer les mêmes terroristes qu'elle combat au Mali, parce qu'en définitive il s'agit des mêmes, les vases communiquant fonctionnants à merveille... 
Des témoins fiables ayant certifiés, il y a peu, que de nombreux combattants avaient quitté la Syrie afin d'aider leur frères au Mali, rapidement remplacés par d'autres combattants venant du Yémen, de Jordanie, et d'Afghanistan.
Il sera peut-être utile d'ajouter que les armes qui tuent actuellement des soldats français au Mali, proviennent pour beaucoup de Lybie et ont été fournie par l'OTAN et la France aux islamistes Lybiens, ce qui rend la situation particulièrement ubuesque...  

Islamistes

(Chacun aura compris dans quelle catégorie médiatique se classent les combattants Maliens...)

Bien plus grave encore, nous savons que des centaines, peut-être même des milliers d'enfants d'à peine 12 ans, sont entrainés et formés aux combats et aux actes terroristes par ces mêmes "rebelles" (combattants de l'ASL et d'Al Nusra) que le gouvernement socialiste Français encense et souhaite armer.

Enfants soldats Syrie

Indubitablement la France, et l'Angleterre (qui a fait la même annonce), se rendent ainsi complice d'actes terroristes, et de crimes contre l'humanité... 

Car en effet, il est évident que si l'un de ces pays livre des armes aux rebelles, ils finiront sans nul doute, comme c'est déjà le cas maintenant, dans les mains de ces nombreux enfants, qui seront également considérés, par les armateurs, comme des victimes collatérales...

L'image parle d'elle même, et je tiens à assurer qu’il en existe de très nombreuses autres, prises en Syrie par les "rebelles" eux-mêmes. Photos qui visiblement les rendent particulièrement fiers, ce qui nous permettra de savoir à quel point il s'agit d'individus abjects, sans âmes ni morale.  

Afin de poursuivre, pour bien comprendre l'indubitable engagement militaire de très nombreux enfants, il est essentiel de prendre connaissance de la conférence donnée a Genève le 01 mars 2013, simultanément à l'ONU et a la maison des associations, et organisée par "L'institut pour la paix, la justice, et les droits de l'homme".
Conférence qui met en lumière les interventions de Bahar Kimyongür (Ecrivain et militant aux droits de l'homme auprès de l'ONU) et Anastasia Popova (journaliste, et fille de journalistes). Relevons que Anastasia Popova et son équipe sont une des seule équipe journalistique qui a sillonné et vécu pendant plus de 7 mois sur les lignes de fronts des combats en Syrie. Témoignage capital et douloureux, elle-même nous avouera avoir perdu plus de 40 connaissances et amis durant ces 7 mois d'enquête.  

Le contenu de cette conférence est réellement bouleversant, il est essentiel a l'établissement d'une prise de conscience personnelle, et nécessaire au rétablissement des mensonges déversés par une presse et des journalistes qui ne savent que diffuser ou réécrire les dépêches partiales, tronquées, ou manipulées, des organismes d'état comme l'AFP !

Si vous n'avez pu vous rendre a cette conférence, si vous n'en aviez pas connaissance, ou si vous avez été intimidés en voulant vous y rendre, la voici complète, prenez le temps nécessaire à son visionnement.

Conférence Syrie Genève 01.03.13

Il sera utile d'ajouter que cette conférence à eu lieu à la maison des associations de Genève le 01 mars 2013, devant 120 auditeurs environ, la même a été donnée le 28 Février a l'ONU de Genève.
Lors de la conférence de la maison des associations de nombreuses personnes ont renoncés a s'y rendre du fait de l'intimidation et du blocage des accès par une trentaine d'individus masqués et cagoulés vociférant de nombreux slogans incompréhensible. S'auto proclamant par ailleurs d'un collectif antifasciste "Rage Genève" ... sic... nous constaterons avec une certaine amertume, que leur comportement s'apparente justement a ce qu'ils dénoncent ! 
"Intimidations... privation de la liberté d'expression... pression sur les organisateurs... Menaces... Chantages... etc."
N'est-ce pas Churchill qui disait il y a longtemps maintenant "Les antifascistes d'hier, seront les fascistes de demain"

syrie,france,laurent fabius,terrorisme,crimes contre l'humanité,enfants soldats,torture,gouvernement hollande,anastasia popova



Laurent Leisi

 

Commentaires

Très récente intervention au parlement Belge du député Laurent Louis...

Elle en dit long sur l'arrogance et la désinvolture des pouvoirs en place, face à l'ignominie de forces armées qui utilisent des enfants en guise de chairs à canons !

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=mzkBhWGKs9c#!

Écrit par : Laurent Leisi | 25/03/2013

Bravo pour ces infos très difficiles à publier car on vous taxe si facilement de suppôt d'une dictature alors que les enjeux de souveraineté d'un pays face à une prédation néo coloniale occidentale sont là.Positif: mon article de blog sur cette même conférence est très très lu.Comme toute ma Série Syrie
http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2013/03/01/syrie-et-puree-mediatique-occidentale.html

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2013/03/15/f-hollande-veut-armer-les-m-merah-syriens.html
http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/serie-surya/
Contre-poids démocratique à la purée médiatique ambiante.Merci les blogs TDG Sylvie Neidinger

Écrit par : sylvie neidinger | 25/03/2013

Merci Sylvie ! Il est en effet toujours difficile d'être à contre courant.

Les vendeurs d'informations internationaux, à la solde, voir même propriété, de l'oligarchie internationale atlantiste, savent très bien tirer profit de leur position dominante et quasi exclusive.
Tous les organes de presse libre ou non aligné ont été progressivement éliminé ou censuré du paysage médiatique populaire (à l'image entre autre de PRESS TV, qui à été interdite de diffusion dans presque tout les pays d'Europe, sans qu'elle n'ait pourtant enfreint aucune loi).
Dès lors il ne reste qu'une seule information, un seul point de vue, qui sera traité avec de simples nuances, selon quel journal, ou quelle TV, l'aura traité.
La pluralité des regards et des points de vues a disparu du paysage médiatique, il s'agit d'un nouveau règne "une forme de dictature" effroyable de la pensée unique.

Ce regard et cette pensée unique ont malheureusement de beaux jours devant eux, la population lambda et simple considère l'information qui paraît dans les médias "mainstream" comme étant parole d'évangile, elle ne la remet que très rarement en question d'ailleurs.
Dès lors il est en effet fort difficile de développer un regard et un point de vue différent, immédiatement il interpelle et braque le lecteur ou l'auditeur qui voit dans cette remise en question une forme d'atteinte a son intégrité de pensée, c'est un phénomène fort bien connu en psychologie !

Notre population n'est en effet plus habituée à construire son point de vue personnel, a partir de différents, voir contradictoire angles de vues.
Elle a été progressivement spoliée de son intégrité a l'auto réflexion.

Il reste encore "bien heureusement" quelques francs tireurs, intègre et libre, qui ne s'en laissent pas compter, et osent encore braver l'ire populaire en diffusant une information alternative et dissidente, fruit de vastes recherches et d'une ouverture d'esprit peu commune.

A la lecture de quelques uns de vos articles, je constate que vous en faite partie, et je vous en félicite.
Je vous souhaite donc tout le courage et la volonté nécessaire à l'entreprise, tout en sachant que la récompense est une liberté qui ne s'achète pas.

Bonne continuation.
Laurent Leisi

Écrit par : Laurent Leisi | 25/03/2013

Merci beaucoup pour l'article! C'est vraiment désolant de voir l'image de ses enfants soldats!

Écrit par : habillages de vitrines | 27/03/2013

Les amis de François Hollande, en provenance de tous les pays du monde pour le Jihad, l’avènement de l'islam comme seule vérité ...

http://worldmathaba.net/items/2385-world-war-jihadists-from-over-30-countries-fight-in-syria-photos

Écrit par : Laurent Leisi | 30/03/2013

Il faut arrêter cette hypocrisie. Si on en est arrivé à cela c'est parce que personne en occident ( gouvernement et opinion publique ) ne voulait intervenir en Syrie au début des premiers massacres de populations civiles.

La rébellion syrienne n'est pas à l'origine une rébellion islamiste. les groupes islamistes se sont introduit dans le conflit de façon exponentiel en 2 ans.

Alors avant de critiquer et d'accuser qui que se soit contre ceux qui arment les rebelles islamistes; réfléchissez bien qu'elle a été vos positions sur une éventuelle intervention occidentale en ce début de guerre civiles en Syrie qui se discutait dans les chancelleries occidentales. Là je parle pour tout les intervenants de ce blog.

Ceux qui comme Sylvie Neidinger qui nous ressort du néocolionalisme; elle devrait comprendre que c'est bien le contraire qui risque d'islamiser la Syrie. Ce contraire est la passivité. Et la passivité dans ce genre d'affaire c'est encore bien pire que de tenter quelque chose même si cela peut tourner à l'échec. Moi je préfère l'erreur à la lâcheté.

D.J

Écrit par : D.J | 30/03/2013

Les commentaires sont fermés.