01/02/2012

La France est elle encore une démocratie ?

 

 

La question peut en effet se poser !

Marine le pen a évian.jpg



Marine Le Pen qui représente, selon la plupart des sondages, entre 25 et 35 % des intentions de vote des français, pourrait se voir priver de candidature présidentielle.

En effet selon une condition réglementaire préalable au dépôt d'une candidature présidentielle, chaque candidat doit présenter 500 parrainages de maires, il se trouve que ces parrainages sont officialisés et le nom des signataires diffusés au public, ce qui en soit est déjà une atteinte au droit a l'anonymat et a la liberté de vote.

Marine Le Pen n'a a ce jour pas pu obtenir les 500 parrainages requis, Il est raisonnable de penser que les directions UMP socialiste, et vraisemblablement Nicolas Sarkozy, ont fait pression sur les maires UMPS pour qu'ils refusent systématiquement tout parrainage au Front National, les menaçant peut-être de sanctions futures ? Inutile de rappeler ici que Marine Le Pen est bien la seule qui soit une menace directe au bipartisme UMPS.

En l'occurrence nous pouvons nous interroger ?

La France, pays doté d'une constitution se voulant démocratique, représentante des droits de l'homme, privant 30% de ces citoyens de paroles, entamerait ainsi une dérive totalitaire et anti démocratique, situation que j'estime gravissime.

La patrie de Voltaire a qui on attribue la citation suivante: "Je ne partage pas vos idées mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous puissiez les exprimer" serait saisie d'un malaise profond à l'encontre de son pouvoir.  Quel serait la légitimité d'une nouvelle présidence alors qu'une grande partie de la population aurait été privée de ces droits fondamentaux !

Le système UMPS qui règne sans partage sur la France depuis des décennies, nous dévoilerait ainsi son vrai visage, et poserait les limites de ce qu'il estime politiquement acceptable.

La France deviendrait elle une nouvelle dictature de la pensée unique ?

 

Laurent Leisi

 

00:18 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : france, front national, marine le pen, elections présidentielles | |  Facebook

Commentaires

C'est donc bien ce qu'elle dénonce ... la dictature de l'UMPS ...

Écrit par : Victor Winteregg | 01/02/2012

La première règle de la démocratie, c'est de ne pas truquer les chiffres. Les sondages la donnent en ce moment à 19.5. Au plus fort de sa forme, elle a dépassé les 20... Mais 35, là vous rêvez éveillé.
La deuxième règle de la démocratie, c'est de respecter les règles. L'une d'elles dit qu'il faut 500 signatures parmi les plus de 45 000 élus de la République. Pour éviter que n'importe quel abruti ne puisse se présenter alors qu'il n'a aucune chance d'être élu.
Le Pen n'a aucune chance d'être élue. En revanche, par son éventuelle présence au second tour, elle risque de perturber gravement le fonctionnement de la démocratie en forçant des gens qui n'en ont aucune envie à voter contre elle. Et donc à faire passer Hollande ou Sarkozy, ou Bayrou, ou n'importe qui qui lui sera opposé alors même que le vrai choix serait entre Sarkozy et Hollande, ou Bayrou et Hollande. Sarkozy contre Bayrou étant extrêmement improbable.
De ce fait, celui qui serait élu contre le Pen le serait certes avec une majorité très confortable, inégalée depuis Chirac contre Le Pen père, mais sans véritable légitimité. Or la France a besoin de réformes profondes et donc d'un gouvernement disposant d'une légitimité forte.
Alors oui, même si Le Pen n'obtenait pas ses signatures, la France resterait une démocratie. Et Le Pen et les siens continuerait de monopoliser l'attention des médias, comme le fait si bien le MCG à Genève, qui parvient à décrocher la Une pour annoncer qu'il prône une mesure que le DIP travaille depuis 2 ans à mettre en place...

Écrit par : Philippe Souaille | 01/02/2012

La France est une démocratie totalitaire depuis une trentaine d'années, mais elle n'est pas seule dans ce cas ; cela se voit davantage.

Écrit par : Gérard Couvert | 01/02/2012

@ Phillipe Souaille, vous parlez des règles de la démocratie mais vous les détournez selon vos convictions, en effet la grande majorité des sondages donnent 25 a 35 % d'intentions de vote a Marine, il suffit de lire les journaux et d'être connecté pour le savoir (Marianne, Midi libre, Le dauphiné, 20 minutes france, 20 minutes Genève ou elle est donnée a 33% etc etc etc... Le seul exemple que vous arrivez a nous vendre est un sondage commandé par le gouvernement... laissez moi rire ! Quand a être précis sur les chiffres, le nombre de voix est de 42000 exactement et non 45000, mais soit, cet élément est fort démonstratif du blocage et de la censure d'état a l'encontre de Marine Le Pen.
Quand a votre deuxième règle démocratique, elle est démagogique, respecter une règle qui met en péril le jeu démocratique et la liberté de vote, est en soi une atteinte à la démocratie, cette règle doit être transformée et l'anonymat des parrainages imposé !
Maintenant quand a vos propos sur la mise en péril du jeu démocratique qu'imposerait immanquablement la candidature de Marine Le Pen, elle dégouline de bien pensences, et traduit vos propensions a ne respecter que l'ordre établit du pouvoir en place.
L'UMPS a verrouillé le système et impose le bipartisme comme élément inconditionnel a la démocratie, c'est un jeu de dupe qui ne laisse aucune place a la réalité populaire et son droit d'expression !
Alors, OUI, je réitère la démocratie participative est mise a mal par ce processus biaisé qui ne sert les intérêts que des seuls partis au pouvoir !!!

Écrit par : Laurent Leisi | 01/02/2012

Philippe Souaille@ Le jeu du père de Marine a été vraiment bizarre. Il a tout fait pour foutre en l'air ses chances d'arriver au pouvoir. Tant mieux, le FN était un ramassis de malodorants. Cathos intégristes, anciens d'Algérie française, jeune Europe, Occident nouveau, bref, un foutoir de tarés. Donc merci à Jean-Marie de s'être auto-sabordé avec ses actes de sauvagerie envers députée socialiste et ses jeux de mots immondes.
Maintenant, Marine Le Pen s'efforce de construire une droite nationale face à une droite atlantiste menée par un Hongrois qui se fout des Français comme de ses premières chaussettes et qui le dit. Il me paraitrait pour le moins normal qu'elle obtienne facilement le droit de se présenter et si ce n'est pas le cas, cela restera à tout jamais une fameuse tache sur l'honneur de la France...qui ne vaut pas cher, il est vrai.

Écrit par : Géo | 01/02/2012

Et après le MCG vient nous dire qu'il n'est pas de droite !

Écrit par : djinus | 01/02/2012

@M. Leisi,


Vos chiffres sont surprenants.
Merci donc de bien vouloir m'indiquer vos sources.

Cordialement.

Écrit par : Galileo | 01/02/2012

@ Galileo. J'ai volontairement évité les derniers sondages CSA/IFOP, ceux-ci étant indirectement commandités par le gouvernement, leur impartialité m’apparaît douteuse, je me base sur les sondage effectué en ligne sur un panel plus important, également, et comme tout sondage sujet a caution, néanmoins il doivent représenter quelques choses, ci ce n'est obligatoirement celui des internautes qui ont voté !
"20 minutes Genève que tous le monde a pu consulter et qui donne Marine a 33%"
http://www.2012-presidentielles.com/sondages-presidentielles-2012/
http://www.sondages-en-france.fr/sondages/Popularit%C3%A9/Marine%20Le%20Pen
http://www.presidentielle-2007.net/sondage-quel-president-en-2012---5.php
http://tempsreel.nouvelobs.com/le-bloc-notes-de-francois-bazin/20120112.OBS8642/marine-le-pen-est-elle-sous-cotee-dans-les-sondages.html
http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/sondage-marine-le-pen-devance-dsk-sarkozy-et-hollande-08-03-2011-1348346.php

Etc etc... je n'ai pas mis tous les sondages en ligne mais vous les trouverez après une petite recherche sur Facebook ou sur internet.

@ Dijnus. Je ne vois pas ce que vient faire le MCG dans ce débat, précisez moi votre pensée ?
J'ajouterait que si J-L Mélenchon était dans la même posture, mon billet aurait été parfaitement identique !!! Il est inacceptable qu'une partie représentative de la société n'ait pas voix au chapitre, cela quel que soit l'opinion politique exprimée.

Écrit par : Laurent Leisi | 01/02/2012

Afin d'appuyer les dires de ce billet, et la volonté contextuelle de censure !

Ne soyez plus dupe du calcul politicien !

http://blogduconseiller.over-blog.com/article-le-document-qui-montre-que-la-droite-travaille-bien-sur-l-hypothese-d-une-absence-de-le-pen-a-la-pre-98499129.html

Écrit par : Laurent Leisi | 04/02/2012

"La première règle de la démocratie, c'est de ne pas truquer les chiffres."

Voui, et les premiers à truquer les chiffres ce sont les gens au pouvoir: les exemples foisonnent, citons les chiffres sur les crimes et la délinquance, les effets de la baisse de la tva sur la restauration, etc. sans parler des chiffres sur les rétrocommissions et les chiffres sur les dépenses électorales, car cela deviendrait vite obscène.


Et quand je lis ceci :

"La deuxième règle de la démocratie, c'est de respecter les règles."

suivi de ceci :

"Le Pen n'a aucune chance d'être élue. En revanche, par son éventuelle présence au second tour, elle risque de perturber gravement le fonctionnement de la démocratie en forçant des gens qui n'en ont aucune envie à voter contre elle."

c'est se foutre de la gueule du monde. Car donc vous jugez tout soudain que le respect des règles maintenant (cf. votre 2me règle de la démocratie...) "risque de perturber gravement le fonctionnement de la démocratie". Que voilà une position résolument anti-démocratique! Qui rappelle certaines pratiques.

Et quand qqn n'a aucune chance d'être élu, il est normal qu'il soit interdit de candidature, donc. Et cette aristocratique pensée décide qui a une chance. De nouveau la preuve d'une pensée anti-démocratique. Et à ce compte-là, comme Notre Sainteté n'a aucune chance d'être élue...

La démocratie n'a qu'une "règle" : c'est le peuple qui décide. Suffrage universel. Tout citoyen a le droit de vote et d'éligibilité. Mais pour qqn qui défend les élites et les privilèges, c'est bien sûr inadmissible. Inadmissible que la racaille puisse continuer à sévir alors qu'elle ne mérite que le karcher, n'est-ce pas?

En Suisse que je sache ce type d'élection censitaire n'a pas lieu d'être, tandis que dans la France monarchique...

Et cette mesure censitaire n'a pas été votée par le peuple. C'est un déni de démocratie. Nous verrons bien si le CC l'abroge, comme cela devrait arriver.

Et votre soutien à Notre Sainteté et à son train de mesures a été l'occasion d'une merveilleuse séance de fou rire: un mondialiste qui défend une mesure protectionniste! C'était trop drôle.

Et finalement cette perle : "le vrai choix serait"...
Il n'y a qu'un seul vrai choix, celui du peuple, mais voilà, le peuple ce sont des crétins qui ne savent rien, et heureusement qu'il y a Monsieur Souaille pour leur indiquer "le vrai choix". Oui, ce n'est que trop évident, Monsieur Souaille méprise le peuple et la démocratie.

Écrit par : Johann | 04/02/2012

M. Leisi, vos sondages en ligne sont des foutaises sans aucune crédibilité ni représentativité sociologique, exactement comme ceux que nous propose quotidiennement la Tribune de Genève. En plus ils émanent d'officines partisanes.
Les sondages IFOP-CSA, Sofres et autres sont évidemment bien plus sérieux et scientifiques, sans être pour autant fiables à 100%. Le fait qu'il s'agisse dans certains cas d'organismes para-publics n'y change rien, au contraire: le pouvoir a d'abord besoin d'avoir une excellente connaissance du terrain et de l'état de l'opinion.
A part ça, si Sarkozy peut espérer être avantagé par l'échec de Le Pen a obtenir ses signatures, ce n'est qu'une hypothèse de travail. Si elle devait se vérifier dans les sondages (les sérieux), il est certain que le PS serait le premier à s'arranger pour qu'elle ait ses signatures.

Écrit par : Philippe Souaille | 04/02/2012

Bien qu'il ne faille rien attendre des instances gouvernementales, le conseil d'état français a néanmoins validé la demande de MLP concernant l'anonymat des parrainages, l'estimant comme je l'ai souligné, anti démocratique. Le dossier est donc renvoyé devant le Sénat, qui devra statuer avant le 22 février !

http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/02/02/500-signatures-le-conseil-d-etat-valide-la-qpc-de-marine-le-pen_1637690_823448.html

@ Monsieur Souaille, nous n'allons pas refaire ici la guerre des sondages !
Je tiens néanmoins à ajouter que les sondages publiés n'ont rien de partisans, ils sont indépendants et ne sont affiliés a aucun parti politique comme vous le sous entendez ! De plus les sondeurs d'état se trompent bien souvent gravement, ou manipulent peut-être les résultats selon la convenance du chef d'état. Je me rappelle encore le sondage commandé par notre gouvernement sur les minarets, il donnait l'initiative largement perdante à 40/60 .... Nous avons tous pu constater le résultat final du vote !

Par ailleurs la gouvernance française UMP manipule tous ce qui lui passe entre les mains, nous l'avons encore constaté hier avec la visite de Sarkozy sur un chantier en soutien aux ouvriers, il a en effet été prouvé par de nombreux témoignages que beaucoup des ouvriers présents étaient des figurants !!! C'est profondément risible...

http://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20120203.OBS0502/sarkozy-le-chantier-et-les-figurants.html

@ Johann, pertinente analyse ...

Écrit par : Laurent Leisi | 04/02/2012

Expliquer le fonctionnement des choses au peuple serait le mépriser Johann ? Vous vous en gargarisez à longueur de blogs, mais vous lui racontez des bobards idéologiques en confondant tout et son contraire.
La tva sociale n'est pas une mesure protectionniste car elle taxe de la même manière les produits locaux et importés. Elle est donc parfaitement conforme aux règles internationales de libre-échange qui reposent sur l'égalité des chances. Egalité qu'elle tend à rétablir en réduisant le coût du travail à l'intérieur du pays, ce qui bien sûr avantage l'emploi dans les pays occidentaux où il est menacé. Du coup, elle reporte le poids des charges sociales sur l'ensemble des secteurs de la société et pas seulement sur les travailleurs, comme c'est le cas actuellement, ce qui est une aberration dans des sociétés où la population active tend à décroître.

Écrit par : Philippe Souaille | 04/02/2012

M. Leisi, cela veut dire quoi n'être affilié à aucun parti politique ? Prenons le premier de ces sites, qui dissimule toute référence à qui l'organise, qui le paie, pourquoi il est là, etc... Rien de rien. Sauf que tout ce qui concerne l'extrême droite y est longuement débattu et commenté et ce qui concerne la gauche presque pas, sauf Melenchon. Quant aux centristes, comme les écolos ils sont quasiment inexistants.
Vous y croyez vous ? Moi pas: j'étais à Annecy l'autre jour et des centaines d'élus et de maires du département avaient fait le déplacement pour voir Bayrou. Et dans les villages de France, le peuple vote souvent comme le maire. Or votre sondage donne Bayrou à 4% !!!
Finalement en cherchant bien, on finit par découvrir que le site appartient à la société Atophise, boîte de communication bretonne spécialisée dans le référencement internet. Pour quoi, pour qui travaille-t-elle ? Quelle preuve ou garantie avons nous que ces sondages réalisés uniquement par internet, donnant des résultats grotesques, ne sont pas manipulés de A à Z ? Ne serait-que parce que précisément, seuls ceux qui s'intéressent aux extrêmes y participent ?
Pour le reste, l'initiative de recourir au Conseil Constitutionnel a été enfourchée par Le Pen et le Front National, mais elle revient à Villepin à l'origine. Rendons à César ce qui lui appartient.

Écrit par : Philippe Souaille | 04/02/2012

Monsieur Souaille, vous allez de même accuser la TDG et 20 minutes d'accointance avec l'extrême droite parce qu'ils ont, à l'instar du site dont vous parlez, organisés et publiés des sondages d'opinions qui montrent les mêmes résultats ?

Les lecteurs de 20 minutes sont par ailleurs plus sympathique avec votre favori, monsieur Bayrou, celui-ci est en effet crédité de 6%...

Arrêtons donc cette gueguerre de sondages, car aucun n'est dans la pure réalité, je préfère essayer de saisir l'âme du temps "le Zeitgeist", plus poétique il laisse rêveur et soutient la réelle potentialité de Marine Le Pen, la grande majorité des français de ma connaissance voteront MLP, ce qui n'avait jamais été le cas auparavant, mais vous me direz que c'est une vision partisane, et je confirmerais bien entendu !
Je soutiens mes amis qui me déclarent que MLP est une alternative réaliste au pouvoir atlantiste et mondialiste de la gauche/droite au pouvoir, car ils ont sans doute raisons, et il s'agit d'opinions personnelles !

Quand a ce réflexe de traiter d'extrémistes tout ce qui sort de la norme établie par le pouvoir en place, excusez moi mais c'est éculé ! A l'instar des injures habituelle de nazi, facho, et j'en passe. A force d'user a toutes les sauces ce genre de manipulations sémantiques, les gens se sont lassés et ne leurs accordent plus l'importance quelles devraient pourtant avoir si elles étaient utilisées a bon escient !

Pour conclure, le but de mon billet n'était pas un débat d'idée sur la réalité des sondages, encore moins sur le FN ou Marine Le Pen, mais bel et bien sur la possibilité qu'une partie non négligeable de la population française ne puisse être représentée aux élections présidentielles pour des raisons réglementaires qui vont à l'encontre de tous principe démocratique !
Que Villepin, qui aura alors fait preuve d'un esprit démocrate, ait déjà soulevé le problème n'enlève rien à sa réalité.

Écrit par : Laurent Leisi | 04/02/2012

De sensibilité socialiste mais se disant inquiet pour la démocratie française, Hervé Couasnon, dit le "poète escaladeur périgourdin", a annoncé qu'il renonçait à sa candidature à l'élection présidentielle et souhaite demander à ses 130 parrains de reporter leur choix sur Marine Le Pen.

Encore une âme socialiste qui a compris d'ou viendrait le réel changement !

http://www.sudouest.fr/2012/02/03/le-poete-escaladeur-perigourdin-veut-donner-ses-parrainages-a-marine-le-pen-623905-1980.php

Écrit par : Laurent Leisi | 05/02/2012

La plupart des pays qui se disent être un pays démocratique ne semble pas toujours adopter la vraie démocratie. En occurrence, pour une élection présidentielle, le nombre de parrainage de maires ne doit pas être un obstacle qui va priver une candidature. Après tout, démocratie signifie pouvoir du peuple, et c'est le même qui va voter son ou sa présidente et de ce fait, le nombre de parrainage n'est seulement qu'un moyen pour assurer une meilleure propagande mais la décision revient toujours au peuple, et à condition que le résultat ne sera pas truquée, et c'est çà qu'on appelle vraiment de la démocratie.

Écrit par : faire part mariage | 10/02/2012

A consultez et signer les démocrates

http://500signatures.fr/

Écrit par : Laurent Leisi | 12/02/2012

La manipulation des sondages d'état !

http://www.youtube.com/watch?v=fLsfZ3OjafQ

Écrit par : Laurent Leisi | 23/02/2012

Oui la France est encore une démocratie mais une démocratie en péril et elle n'est pas la seule d'ailleurs, mais cette montée des extrêmes commence à faire peur et surtout cette démagogie et cet art de la manipulation des chiffres devrait quand même être sanctionnée

Écrit par : Jeux de cuisine gratuit | 11/06/2012

Les commentaires sont fermés.