18/08/2015

La délinquance massive à Genève est devenue intolérable.

Une fois de plus "la quatrième depuis le début de l'année" un individu non identifié de type MAGHRÉBIN, m'a volé pour près de 10'000.- Frs d'objets de valeur dans mon commerce, profitant d'une affluence particulière et forçant par astuce une vitrine.

LA SITUATION DE LA DÉLINQUANCE MASSIVE A GENÈVE EST DEVENUE INTOLÉRABLE.

Police 1.JPG

Que fait la police? que fait la justice? 

La première s'acharne sur les citoyens intégrés et honnêtes pour des broutilles et des peccadilles, déploie des forces incroyables à faire respecter VIA SECURA et jubile lorsque elle arrive à mettre au trou comme le pire des délinquants un citoyen lambda qui vient de passer une soirée arrosée ou il a eu le malheur de boire 4 verres de pinard...Mais elle est incapable de s'occuper de la réelle et massive délinquance qui pourrit littéralement la vie des Genevois.

La deuxième, la justice, prend un malin plaisir a condamner l'honnête et intégré citoyen, proie facile, à des amendes salées, voir des peines de sursis, justement pour des broutilles (il convient bien de mâter ce petit peuple de classe moyenne, souvent populiste)... Mais par contre fait preuve d'une condescendance hallucinante pour les délinquants multirécidivistes qui ont envahi notre ville, et qui sont relâchés quelques heures après leur méfaits, bénéficiant de jours amendes dont ils se foutent le plus royalement du monde, étant pour la plupart insolvables et sans papiers.

Police 2.jpg

J'ai passé ce soir plus d'une heure à attendre au poste de POLICE du mont-blanc. Plus de 10 personnes attendaient avant moi, presque toutes en attente d'un dépôt de plainte pour VOL... en une heure seule 5 personnes ont été reçues, j'ai donc abandonné et repoussé mon ixième dépôt de plainte à plus tard, sachant d'avance qu'elle n'aboutira comme toutes les autres à rien du tout... Les effectifs de Police étant pour la plupart plongés sous des tonnes de formulaires administratifs et qui sans doute (à juste raison) se disent que c'est les politiques qui sont responsables de l'explosion de la délinquance à Genève, pas eux.

N'ayons pas peur des mots, Genève est envahie de PARASITES, notre ville est INFESTÉE... et normalement tout ménage qui se respecte, toute communauté qui recherche une cohésion sociale viable, éradique avec la plus grande célérité toute infection, tout parasite nuisible à son environnement sain et prospère!

Police 5.jpg

TDG: Entre 300 et 400 clandestins maghrébins son responsables de plus de 6000 délits à Genève

La première des mesures que nous attendons maintenant est la mise en application IMMÉDIATE de la votation sur le renvoi des étrangers délinquants et criminels.

La deuxième des mesures serait que notre POLICE arrête de s'acharner à chercher des poux aux petits citoyens intégrés de notre communauté, et qu'enfin elle se motive à combattre avec la plus grande fermeté une délinquance de réseau, organisée, et le fait de multirécidivistes qui agissent par métier.

Des centaines de VOL et d'actes divers de délinquance par jour pour une petite ville comme la notre c'est définitivement TROP... 

Il convient maintenant de dire STOP à la racaille, STOP aux voleurs et dealers, STOP à une justice dure avec le petit citoyen, et faible avec le délinquant récidiviste notoire.

Il en va de la sécurité et de la prospérité future de notre ville.

Laurent Leisi

15/07/2014

Palestine.

Une carte qui remplace milles mots, milles explications.

Apartheid, colonisation, spoliation, invasion




























Je laisse à chacun le soin d'imaginer, qu'a la place de Palestine, le pays concerné serait le sien.

Utile d'ajouter que depuis 2010 les territoires palestiniens ont encore été "grignotés" par de nouvelles colonies d'implantations israélienne. Comme elle le fait depuis 1947 l'ONU à condamné, des dizaines de résolutions ont été votées, aucune sanction n'a jamais pu être prise par le conseil de sécurité, du fait d'un VETO constant des ETATS-UNIS.

Laurent Leisi

01:39 Publié dans Air du temps, Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

11/07/2014

Palestine.


Ce n'est ni un conflit, ni une guerre... C'est un meurtre de masse !


palestine,israël,massacre,génocide,apartheid,emmuré,prison,assassinat,meurtre,enfants assassinés,femmes assassinées

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  





(Les parents de ces deux enfants sont morts sous un bombardement durant la nuit du 08)



Laurent Leisi