03/11/2018

Demission du MCG

Communiqué de presse:

Avec effet immédiat je quitte le MCG.

Après longue réflexion et analyse « un malaise personnel persistant » j’ai décidé de me séparer de la formation politique MCG.
En effet la lente transformation de ce parti politique, qui c’est coupé au fil du temps de ces éléments intellectuels, dissidents, et polémistes, sa mise en conformité totale avec le système global et le prêt à penser, son cosmopolitisme et multiculturalisme, son passage subtil d’un populisme de droite à un populisme de gauche (à l’image de Scziriza en Grèce) n’aura échappé à personne, tant tout cela est évident. 
Je reste un homme de droite, idéologue, intellectuel, et libre penseur... participer activement à cette lente dissolution m’est devenu insupportable. 
Subsidiairement, et bien que je ne ressente aucune animosité envers les services de police, le MCG n’est aujourd’hui plus qu’une anti-chambre des syndicats progressistes de la police, seuls des policiers, ou anciens policiers, sont propulsés à l’état de caciques et décideurs, à l’image du chef de groupe et du secrétaire à la députation du grand conseil, du conseiller national, ou encore du vice président du parti, ainsi que de très nombreux élus « beaucoup trop » ce qui tend à distiller un état d’esprit particulièrement verrouillé, ultra règlementariste, et autoritaire, qui ne me convient plus.
Dernier bastion intellectuel, complètement spolié de ces compétences, vilipendé, absolument pas soutenu dans ces démarches politiques, à l’instar de quelques derniers mohicans qui restent encore « et qui j’en suis certain sont en active remise en question » continuer cette aventure n’est plus possible. 
La présidente actuelle du MCG Ana Roch, ainsi que le très progressiste conseiller d’état Mauro Poggia nous le rappelaient encore il y a peu à l’assemblée générale. « Le MCG est un parti politique citoyen qui regroupe différentes sensibilités, il n’est qu’une coquille, il n’est que ce que nous y mettons, nous élus et membres » en l’occurrence ce qui y’est mis aujourd’hui par une majorité fabriquée et totalement manipulée ne me convient plus et motive cette décision et ce communiqué.

Laurent Leisi 
Conseiller municipal Genève.
Membre du conseil de Fondation de la Fondetec.

10:13 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, local, mcg, roch, pistis, cerutti, gauche | |  Facebook

07/12/2017

Quand la gauche déraille, diffame, et amalgame "pornocrate" et "pédophilie" avec homosexualité.

Voici le texte parlementaire déposé nominativement contre ma modeste personne au municipal genevois.

Les 13 élus de gauche signataires amalgament ainsi pédophilie et pornocratie avec homosexualité.
Les individus d'orientation homosexuelles seraient donc selon eux et leur texte également PÉDOPHILES... Effrayant et bien évidemment mensonger.

Le deuxième choc est exposé au point 2... L'on y comprend clairement que la pédophilie, toujours selon eux, serait UNE ORIENTATION SEXUELLE dont la discrimination serait punie par notre constitution fédérale (art 8) .... Stupéfaction et nausée.

Il semble que le lent glissement que tente de nous imposer cette gauche idéologue, qui tend progressivement à dissoudre la charge dramatique et criminelle de la pédophilie, relève du débat sociétal. 

Je livre ici le premier acte, il y aura tout prochainement une suite adéquate et conséquente à cette attaque qui vise à la tentative de destruction d'un élu soucieux de la liberté d'expression, de notre démocratie, et de notre état de droit... Leur action, comme celle de la presse, des médias, de certaines associations, s'apparente à une mise au pilori, au dressage d'un bûcher en place publique sans le moindre procès... Le grand retour des chasses aux sorcières de nos temps anciens.

Mes propos sur Bergé relevaient de la liberté fondamentale de pensée et d'expression, ils étaient pesés et polémiques mais parfaitement réalistes si l'on en juge les milliers d'articles écrit au sujet du personnage et particulièrement si l'on lit le livre de Fabrice Thomas "Saint Laurent et moi - une histoire intime" ... qui expose avec moult et édifiants détails la vie pornocrate (d'une perversité absolue) de Bergé.
Fabrice Thomas déclarait même à l'occasion de la sortie de son livre sur un plateau de télévision "Croyez moi Harvey Weinstein et Dominique Strauss Kahn sont de véritables enfants de coeur comparé à Bergé" 

Tout cela me rappelle une petite réflexion publiée sur mon espace facebook il y a quelques temps:"Philanthropie, altruisme, et bien-pensance ne sont bien souvent que la superbe d'un vernis opaque qui sert à cacher travers, culpabilité, et névroses"

Pédophilie, amalgame, homophobie, politique,

A titre informatif voici un simple extrait sur le livre de Fabrice Thomas (Parue sur Mediapart) que je vous suggère de lire tant il est édifiant et confirme ce que l'opinion publique savait ou soupçonnait depuis bien longtemps.

Pédophilie, amalgame, homophobie, politique,

La suite tout bientôt.

Laurent Leisi










13:13 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pédophilie, amalgame, homophobie, politique | |  Facebook

17/11/2015

Le déni des causes et des sources... L'obsession des effets.

Le déni des causes et des sources... L'obsession des effets.

Le syndrome de l'autruche, voilà de quoi est affublée notre classe politique et une bonne partie de notre peuple...
Par idéologie et dogme, les fossoyeurs d'état de notre cohésion sociale et collective vont vous imposer une dictature policière, une dictature de la surveillance, vous allez devoir sacrifier vos libertés individuelles, votre mode de vie, sur l'autel du multiculturalisme et de l'immigration, parce-que quoi qu'il se passe, vos élites ne remettront pas en cause le kaléidoscope tronqué et obtus de leur lecture, ils appliquent un dogme, celui-ci est bien supérieur à votre existence, ils vont préférer sacrifier vos vies plutôt que de remettre en question leur idéologie mortifère qui de manière inéluctable rendra encore possible bien d'autres 13 novembre.

Le système vous leurre et vous ment... Il vous impose une lecture monomaniaque du paradigme métapolitique, et tente de vous éloigner de toute lecture alternative et non conforme au dogme qu'il applique.

Autruche.jpg

Laurent Leisi

00:09 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : metapolitique, dictature, dermo-cratie, autruche, symptôme, cause, effet | |  Facebook